Le Pot à Gé

Jérôme cultive son « potager » à Epiniac où des légumes de toutes sortes prennent racines avant de se retrouver sur ses étales et atterrir dans notre assiette. Engagé dans la production biologique et les circuits courts, il est passionné de maraichage, des goûts et de saveurs authentiques de ses produits de saison.

pot à jé

Points de vente : marchés de Dinard, Combourg et Le vivier sur mer (plus St-Léonard durant l’été), AMAP de

PROJET 2017 SOUTENU PAR L’ASSOCIATION

L’exploitation maraîchère s’appuie sur une huile de coude bien rodée. Mais un petit coup de pouce pour conforter le travail de Jérôme est bien nécessaire. C’est pourquoi l’association mobilise le festival 2017 pour mettre à sa disposition un complément de matériel mécanique ainsi qu’un système d’arrosage automatisé.

Jérôme, le Pot à Jé

L’HISTOIRE DE JÉRÔME ET SON POTAGER

« Il y a 7 ans déjà que mon aventure à commencé. Autodidacte, sans formation agricole et sans apport financier, ma démarche fut longue et difficile. C’est avec mes convictions que j’ai avancé !

Mon expérience et ma connaissance du métier, je la doit à un maraicher BIO, du nom d’Emanuelle Duffee. J’ai commencé le maraichage avec un grand jardin et aujourd’hui, c’est un demi hectare que je cultive avec bientôt 3 serres, et une serre à plants. Chaque semaine, je vends mes légumes sur 3 marchés (plus 1 en été) et je livre une AMAP.

J’ai toujours fonctionné en autofinancement, sauf pour mon tracteur pour lequel j’ai du faire un emprunt .

Pour moi travailler en accord et respect avec ce qui m’entoure et essentiel. C’est pour cela que je me suis engagé dans une démarche de labellisation AB (Agriculture Biologique).

Pour moi mon défi est relevé ! On peut atteindre ses objectifs, même si c’est parfois difficile. Mais si on est sûr de ce que l’on veut alors tout est possible, il faut suivre ses idées… »

Jérôme Chaillot, avril 2017