Le domaine de l’Oiselière

Breton passionné par l’équitation, Matthieu a retrouvé sa Sarthe natale pour reprendre l’exploitation familiale autour du cheval. D’une pension équestre à un petite ferme pédagogique, le chemin a été vite tracé. Soucieux du respect de l’environnement, de la préservation de la biodiversité et du bien-être animal, il est installé en agriculture biologique et développe vente directe et circuits courts.

Entre l’élevage des chevaux, des vaches et des moutons, tous de races dites en conservation (Mérens, Pie noire, Solognote), le travail ne manque pas à l’Oiselière. Mais quelques vaches manquent à l’appel… La demande locale en viande bio nécessite une augmentation du troupeau pour continuer à produire et distribuer des produits de qualité sur le territoire de la ferme (particuliers, cantines…). C’est tout l’objet de la 7ème édition du festival : combien de vaches pourrons-nous financer ?

Publicités